Papierure

Invention d’un technique

J’ai développé cette technique pour faire ma sculpture mais aussi pour transmettre ma prise de conscience de l’environnement à travers l’art. A ce sujet, dès 1989, j’avais publié un essai sur l’intégration de l’art aux problématiques environnementales pour l’Association Canadienne Française pour l’Avancement des Sciences (ACFAS).

Papierure
1993

LHL formalise une technique de sculpture qu’elle a mise au point sous le nom de PAPIERURE. À cette fin, elle réalise dans une vidéo pédagogique de 55 minutes et entreprend sa promotion dans les écoles.

LHL donne des conférences et ateliers PAPIERURE dans plusieurs régions du Québec dans le cadre du programme « Les artistes à l’école » en 1993. Cet effort de promotion se poursuivra pendant 4-5 ans, par le biais de conférences sur Papiérure au congrès de l’Association québécoise des éducateurs spécialisés en arts plastiques (AQÉSAP) et par la vente de sa cassette vidéo.

J’ENSEIGNE L’ART EN TORDANT LES MOTS… 
Toujours dans le cadre de PAPIERURE, « J’enseigne l’art en tordant les mots… » est une activité pédagogique d’initiation à la sculpture à l’aide de matériaux courants et utilisant une technique très simple qui consiste à tordre du papier journal et à l’attacher avec des élastiques.

Cet atelier avait pour but de permettre aux étudiants de découvrir leurs potentiel créateur et l’amener à écouter ses émotions et à suivre ses intuitions. A cela se mêle une sensibilisation de groupe aux matériaux qu’on peut et/ou qu’on doit réutiliser (provenance des élastiques, recyclage du papier).

Avec une approche pédagogique unique, l’atelier met le participant en situation de créer avec tout son corps. Assis par terre il est invité à utiliser autant ses pieds que ses mains pour donner forme au papier à l’aide des élastiques.

Une introduction au concept de « module «  permet la construction collective de sculptures géantes. Par exemple, au niveaux secondaire et collégial, les œuvres ont pu atteindre une taille qu’on trouve rarement en milieu scolaire.

L’atelier met aussi l’accent sur le processus de mise en forme plutôt que sur la seule esthétique du produit fini. Il invite l’étudiant à s’interroger sur les formes ou les idées qu’évoque sa première ébauche et à suivre ses intuitions pour arriver à un résultat souvent très différent de son idée initiale.

  • J’ai réalisé et produit un vidéo pédagogique de 55 minutes sur cette technique et j’en fait la distribution dans les écoles.
  • Au final, cette approche aura été un succès et aura été rodée auprès d’environ 5 000 enfants.
Privacy Settings
We use cookies to enhance your experience while using our website. If you are using our Services via a browser you can restrict, block or remove cookies through your web browser settings. We also use content and scripts from third parties that may use tracking technologies. You can selectively provide your consent below to allow such third party embeds. For complete information about the cookies we use, data we collect and how we process them, please check our Privacy Policy
Youtube
Consent to display content from Youtube
Vimeo
Consent to display content from Vimeo
Google Maps
Consent to display content from Google