Effet caméléon
1986

Avec EFFET CAMÉLÉON, 1986 j’ai mis en scène des sculptures vivantes, enrichissant la sculpture de théâtre musical.

J’aime tester avec humour les défenses du système de l’art en bouleversant le comportement traditionnel de l’artiste, du spectateur, de la galerie et, en dernière analyse, de la société elle-même avec la sculpture sociale.

Michelle Boudreau avait créé une pièce musicale intitulée « Marche pour un meneur et sept sculptures vivantes » où un percussionniste dirigeait les sculptures qui marchaient sur leur piste respective dans une arène (faite de gros clous et de latex), comme au cirque. Un pas menu correspondait à un silence et un pas large, au claquement de leur peau de latex.

Effet caméléon, Théâtre musical

percussioniste
sept danseurs
latex
couleur
arène
clous
Foamcore
écran de télévision
548 cm diam.
Privacy Settings
We use cookies to enhance your experience while using our website. If you are using our Services via a browser you can restrict, block or remove cookies through your web browser settings. We also use content and scripts from third parties that may use tracking technologies. You can selectively provide your consent below to allow such third party embeds. For complete information about the cookies we use, data we collect and how we process them, please check our Privacy Policy
Youtube
Consent to display content from Youtube
Vimeo
Consent to display content from Vimeo
Google Maps
Consent to display content from Google