Forêt/Paradigme, Forêt dans la ville....
Répétition pour une écologie
1988

Les performances collectives ont pris place dans mon atelier de l'avenue des Pins pour construire l'oeuvre FORÊT/PARADIGME, RÉPÉTITION POUR UNE ÉCOLOGIE.

Ce travail sur le processus a duré 7 ans. J'ai inclus 400 personnes dans sa réalisation. L'oeuvre comprenait 2 installations dont l'une comprenait 700 arbres en papier journal (recyclé) et élastiques. J'ai utilisé les journeaux, The Gazette et La Presse qui étaient documentés selon leur date d'impression. L'autre installation comportait 225 empreintes en latex faites à partir de 10 prototypes en plâtre armé, d'un arbre en papier. Au centre de cette installation, se trouvait un "puits sonore" qui cachait une bande sonore de Michelle Boudreau composée à partir de prises de son lors des performances collectives. Au début on entend le déploiement du papier journal par une quinzaine de personnes qui construisent leur arbre. À mesure que le tronc de l'arbre s'allonge on entend le son des élastiques sur la tige.

L'autre installation comportait 225 empreintes en latex faites à partir de 10 prototypes en plâtre armé, de ces arbres en papier.

Cette œuvre est devenue FORÊTS DANS LA VILLE, RÉPÉTITION POUR UNE ÉCOLOGIE: près de 2,000 enfants ont réalisé des arbres à partir de journaux qu'ils ont apportés pendant l'exposition. Ils retournaient à l'école avec leur arbre créant par le fait même d'autres forêts dans la ville. Nous avons ainsi recyclé près de 20 tonnes de papier journal durant cette exposition en 1988.